Imprimer cet article

Placements

Assurance-vie : les fonds en euros immobiliers

Face à la baisse des rendements des fonds en euros « classiques », les assureurs ont développé de nouveaux produits devant permettre aux épargnants de percevoir, sur une période plus ou moins longue, une rémunération plus importante. Parmi les solutions proposées figurent les fonds en euros immobiliers.

Publié le

Un placement tourné vers la pierre

Les assureurs proposent désormais des fonds en euros investis pour une part significative dans le secteur de l’immobilier. Si, en moyenne, 50 % de leurs avoirs sont ainsi placés dans la pierre, ces investissements peuvent parfois représenter près de 80 % du fonds en euros (contre 5 % à 10 % pour un fonds en euros classique). Pour ce faire, les assureurs ont la possibilité d’intégrer dans leurs fonds en euros des biens immobiliers acquis en direct ou de la « pierre papier », c’est-à-dire des parts de société civile de placement immobilier (SCPI) ou d’organisme de placement collectif en immobilier (OPCI). Cette stratégie semble d’ailleurs porter ses fruits. La bonne tenue du marché immobilier a, en effet, permis cette année à ces nouveaux fonds en euros de servir aux épargnants des rendements supérieurs (entre 3,5 % et 4,5 %) à ceux distribués par les fonds en euros classiques.

Un investissement à appréhender avec prudence

Si les fonds en euros immobiliers permettent de dynamiser la performance d’un contrat d’assurance-vie, ce sont des produits qu’il convient toutefois de manipuler avec précaution et ce pour deux principales raisons.

D’une part, le marché immobilier peut, à l’instar du marché des actions, connaître de fortes perturbations, entraînant ainsi une baisse du rendement du fonds.

Et d’autre part, le secteur de l’immobilier se révèle être un marché très peu liquide, ce qui, dans l’éventualité où l’assureur subirait d’importants rachats de la part des épargnants, aurait nécessairement une incidence sur les rendements.

Un capital garanti à tout instant

Les fonds en euros immobiliers offrent aux épargnants les mêmes avantages qu’un fonds en euros classique : une garantie en capital à tout instant, une disponibilité des capitaux permanente et l’application d’un effet de cliquet permettant de sauvegarder les gains versés.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2015